Techniques-pilotage.fr
Accueil | Karting | Rallye | Auto piste | Auto/rallye avancé | Moto | Quad | Sécurité | Consommation

 

 
Accueil
Karting
Rallye
Auto piste
Auto/rallye avancé
Moto
Quad
Espace sécurité
Espace consommation
Le lexique des sports mécaniques
Où faire du kart
Partenaires
Nous contacter
 

 

Rallye

5) Les départs

Il semble évident qu’en course automobile, les départs sont la clé d’une bonne course. Il est donc très important de les maîtriser à la perfection en rallye.

Afin de favoriser l’accélération, il est nécessaire de donner des tours au moteur avant de partir. Ainsi, environ 8-10 secondes avant le départ, accélérez et maintenez un régime d’environ 4000 tours/minutes. Attention, ce chiffre est une moyenne, vous devez accélérer au maximum sans que la voiture ne patine. Il faut donc adapter ce chiffre à votre auto et à sa puissance. Pour gagner encore quelques centièmes de secondes, deux secondes avant le départ, première vitesse enclenchée, relevez légèrement le pied de l’embrayage, sans toutefois atteindre le point de patinage. Une fois le départ donné, votre pied aura ainsi moins de chemin à parcourir pour mettre l’auto en mouvement.

Dès que le commissaire de course vous aura donné le feu vert, ne vous posez plus de questions, accélérez sans interruption, enchaînez les passages de rapports. Il est conseillé de passer la vitesse supérieure au régime où le moteur délivre le plus de couple, soit aux alentours de 5000 tours/minutes selon le moteur. Attention également à ne pas tomber dans une plage creuse après le passage de rapport, ce qui vous ralentirait considérablement. Évitez aussi le rupteur, car comme son nom l'indique, il coupe le moteur pendant un laps de temps non négligeable en rallye.

Essayez bien évidement de garder la pédale d’embrayage enfoncée le moins longtemps possible. Voici un petit résumé de votre départ, à adapter à chaque auto :

Départ -15 secondes : Régime moteur de 2000 tours/minutes

Départ -10 secondes : Régime moteur de 4000 tours/minutes

Départ -7 secondes : Passage du premier rapport

Départ -2 secondes : Relevage du pied gauche

 

 

Départ : accélération maximale, aux limites de l'adhérence,  jusqu'au premier virage.

Veillez à ce que le moteur soit en température avant de prendre le départ de la spéciale ; en général, les liaisons entre les spéciales permettent cette montée en température.

Sous la pluie, il faudra réduire l'accélération lors des départs pour ne pas patiner.

SOMMAIRE
I- Introduction

II- Bases fondamentales
   1- Survirage/sous virage
   2- Les trajectoires partie 1 et partie 2
   3- Le freinage
III- Approfondissement
   4- Le frein à main
   5- Les départs
   6- Le talon pointe
   7- Position des mains sur le volant
Annexes/dossiers
   Dossier de sponsoring / recherche de sponsors
   Conseils spectateurs rallye

 

 
 Simon REVEL - Techniques-pilotage.fr - ©2008-2010 - Un site du groupe REVEL WEB