Techniques-pilotage.fr
Accueil | Karting | Rallye | Auto piste | Auto/rallye avancé | Moto | Quad | Sécurité | Consommation
 
Accueil
Karting
Rallye
Auto piste
Auto/rallye avancé
Moto
Quad
Espace sécurité
Espace consommation
Le lexique des sports mécaniques
Où faire du kart
Partenaires
Nous contacter
 

 

Espace sécurité

IV- Que faire face à un accident ?

Sur la route, nous ne sommes pas seuls. Par conséquent, même le meilleur des conducteurs peut-être confronté à un accident. Que vous en soyez victime ou témoin, ce paragraphe va vous aider à gérer au mieux ce moment difficile.

MàJ 01/07/2008
Il est désormais obligatoire de posséder un gilet jaune aux normes, et un triangle de signalisation.

Que dit la loi ?
Article R416-19
Lorsqu'un véhicule immobilisé sur la chaussée constitue un danger pour la circulation, notamment à proximité des intersections de routes, des virages, des sommets de côtes, des passages à niveau et en cas de visibilité insuffisante, ou lorsque tout ou partie de son chargement tombe sur la chaussée sans pouvoir être immédiatement relevé, le conducteur doit assurer la pré signalisation de l'obstacle en faisant usage de ses feux de détresse ou d'un triangle de pré signalisation ou de l'ensemble de ces deux dispositifs.
Si vous n'avez pas de gilet et/ou de triangle : Amende de IVe classe, soit 90 euros par élément manquant (160 euros si vous n'avez ni l'un ni l'autre).

 

1) Que devez-vous faire et que ne devez-vous pas faire ?

Si vous êtes confronté à un accident, vous devez respecter le principe « P.A.S. », qui signifie « Protéger, Alerter, Secourir ». Ainsi, vous devez commencer par sécuriser les lieux de l’accident et éviter ainsi un nouvel incident. Pour cela, placez – si possible – un triangle de signalisation au minimum 50 mètres avant et après l’accident. En cas d’accident de nuit, il convient d’éclairer la zone de l’accident à l’aide des phares d’un véhicule intact.

 

Une fois la zone sécurisée, il est temps d’alerter les secours en appelant le 112 depuis un téléphone mobile. Vous serez ainsi mis en relation avec le centre de secours  le plus proche. Lors de cet appel, gardez votre calme, et donnes le plus d’informations possible : lieux précis (kilométrage parcouru depuis une ville), sens de la circulation, nombre et état apparent des blessés, risques d’incendie ou d’explosion, etcetera

En attendant les pompiers, il faut éviter de bouger les victimes (sauf en cas de risque d’incendie ou de noyade). Contentez-vous de calmer et de rassurer les victimes sans la faire boire ou manger. Si vous avez un diplôme de secourisme, mettez en pratique les consignes qui vous ont été prodiguées lors de son obtention.

 Note importante :
Si pour alerter les secours vous utilisez une borne d’appel d’urgence, utilisez uniquement celles présentes du côté de la voie sur laquelle se trouve l’accident. En effet, les secours se rendront sur la voie où a été émis l’appel, ce qui peut très sérieusement compliquer les choses en cas de présence d’une barrière de sécurité entre les deux voies.

SOMMAIRE
I- Introduction
II- Les réflexes à avoir et à éviter

   1) Survirage
   2) Sous virage
   3) Freinage d’urgence
   4
) Éviter un obstacle
III- Conditions climatiques

   1) Pluie
   2) Rouler sur la neige et le verglas
   3) Brouillard

IV- Que faire face à un accident ?

   1) Que devez-vous faire et que ne devez-vous pas faire ?
   2) L’incendie

V- Les systèmes de sécurité de votre véhicule

   1) ABS + AFU
   2) ESP
   3) Airbags et ceintures

 
 Simon REVEL - Techniques-pilotage.fr - ©2008-2010 - Un site du groupe REVEL WEB